LACTIPS : LE GRAND GAGNANT DE CETTE ÉDITION 2018

Lactips, à l’origine d’un plastique sans plastique, est l’entreprise lauréate de l’édition 2018 du Circular Challenge. Réactions de Marion Vincent, chef de produit innovation et Marie-Hélène Gramatikoff, PDG.

Le 6 décembre, l’entreprise Lactips a été désignée lauréate de l’édition 2018 du Circular Challenge. La PME stéphanoise créée en 2014 fabrique des granulés thermoplastiques à base de protéines de lait impropre à la consommation. Elle propose ainsi non seulement une alternative biosourcée et complètement biodégradable au plastique, mais aussi une manière de valoriser les déchets du lait. Lactips a trouvé à son innovation des premières applications sur le marché de la détergence — où son matériau permet de recouvrir les pastilles de lave-vaisselle —, mais la PME espère bien conquérir d’autres marchés. C’était d’ailleurs l’une des raisons de sa candidature au Circular Challenge, portée par Marion Vin-cent, chef de produit innovation. C’est elle qui a participé au « Bootcamp », le programme d’entraînement du concours, qui permet de muscler sa stratégie et de se préparer à « pit-cher » devant le jury. Le 6 décembre, elle a renouvelé l’exercice devant l’amphithéâtre de la Maison des océans — où avait lieu la remise des prix, et sous les yeux de Marie-Hélène Gramatikoff, PDG de Lactips. Interview croisée à l’issue de la cérémonie.

Comment s’est passé votre participation au Circular Challenge ?
— Marion Vincent : C’était intense ! Le premier jour du Bootcamp, avec les experts et les coachs Citéo, nous avons pu aborder et affiner des problématiques précises (éco-conception, circularité, etc.). Le deuxième jour était consacré à l’entraînement au pitch. C’était très intéressant, il s’agissait d’apprendre à raconter notre activité et présenter notre produit au-delà de ses caractéristiques techniques : ou comment avoir un message fort, convaincant et mobilisateur. Tous ces aspects sont important pour moi qui travaille au sein de l’équipe commerciale, en lien avec la R&D, à l’identification et à la prospection de nouveaux marchés.
Que représente cette victoire ? Que comptez-vous en tirer ?
— M.V. : C’est à la fois une grande fierté et un signe d’encouragement d’être reconnu par un acteur comme Citéo. Ce prix représente en quelque sorte un label d’excellence. Notre priorité aujourd’hui est de développer des applications à notre matériau, j’espère que ce prix va nous y aider.
— Marie-Hélène Gramatikoff : Pour croître et représenter une alternative majeure au plas-tique, nous avons besoin de l’aide d’acteurs influents et incontournables comme Citéo. Les chiffres sont éloquents : environ 10 tonnes de plastique sont produites chaque se-conde dans le monde ! D’après un article récent de la Tribune*, seuls 6 % des plastiques sont recyclés et 1 seul est biosourcé ! Or, aujourd’hui, l’un des principaux freins à notre développement est la règlementation : elle n’est pas assez stricte avec les matériaux plas-tiques issus de la pétrochimie. Certains sont par exemple considérés comme biodégra-dables après des tests en laboratoire qui ne correspondent pas du tout aux conditions ré-elles. Concrètement, nous avons besoin d’influenceurs.

Quelles sont les prochaines étapes ? À quoi allez-vous consacrer la dotation de
40 000 euros ?
— M.V. : Nous portons beaucoup de projets en R&D, j’espère que cette victoire au Circular Challenge nous permettra de nouer des partenariats solides pour développer certaines ap-plications et marchés. Aujourd’hui, notre matériau est un substitut au PVA [un plastique hydrosoluble], mais il serait intéressant d’aller aussi vers les matériaux multi-couches.
— M-H.G. : Puisque nous avons besoin un grand besoin d’influence, ce qui passe notam-ment par des déplacements, des rencontres et la participation à des événements, nous al-lons consacrer la dotation à ce budget-là.

* https://acteursdeleconomie.latribune.fr/debats/conferences/generation-20...

Hashtags: 
Talents
Projets
CITEO

 


ACCÉLÉRATEUR D'INNOVATIONS POSITIVES

Née du rapprochement d’Eco-Emballages et d’Ecofolio, Citeo a été créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers. Son objectif ? Conjuguer performances économique et environnementale en imaginant des solutions qui font progresser le recyclage au meilleur coût, et en donnant à chacun et à tous, l’envie d’agir au quotidien.

 

MENTIONS LÉGALES   •   RÈGLEMENT