CIRCULAR CHALLENGE : LA REMISE DES PRIX

Le 6 décembre, avait lieu à la Maison des océans, la remise des prix de l’édition 2018 du concours de l’économie circulaire. Retour sur la cérémonie.

L’amphithéâtre aux murs anciens ornés de décor de pêche — un symbole quand il s’agit de parler de déchets — est plein. On y trouve des clients de Citéo, des représentants de grandes entreprises, des investisseurs, des acteurs de l’économie circulaire ou encore des porteurs de projets. Tous curieux d’entendre les finalistes du jour présenter leurs solutions innovantes en matière d’économie circulaire.
En ouverture, Jean Hornain, directeur général de Citéo puis Marc Giget, président du Club de Paris des directeurs de l’innovation, rappellent l’importance d’encourager et de promouvoir des solutions à tous les niveaux de la chaîne : éco-onception, fabrication, collecte et recyclage des déchets. Ceci en impliquant tous les acteurs concernés : entreprises, consommateurs et collectivités. La parole est ensuite donnée à Clara Gaymard et Gonzague de Blignières, co-fondateurs du Mouvement pour une économie bienveillante, qui exposent leur conviction : les entreprises doivent être acteurs du bien commun. Et c’est bien l’ambition des finalistes du jour.
C’est d’ailleurs leur tour de présenter en cinq minutes chacun leurs activités et solutions. Cela fait deux jours qu’ils s’entraînent intensivement pour ce pitch final, qu’ils ont présenté quelques heures plus tôt au jury de l’édition 2018 du Circular Challenge — le seul à connaître déjà le ou la lauréat.e.
L’ordre de passage a été tiré au sort. La première à passer est Fanny Tricot, chercheure et future entrepreneuse, qui présente son projet Paper Touch : un papier connecté qui représente une alternative aux circuits électroniques classiques. Elle est suivie par Olivier Gambari et Émile David, CEO et « matchmaker » d’iNex circular, le « Tinder des nouvelles ressources » : une plateforme web de données sur les déchets et besoins en matière première des industriels. Vient le tour de Marion Vincent, chef de produit innovation chez Lactips, une entreprise qui propose un plastique sans… plastique ! La quatrième à pitcher est Nadia Auclair, directrice générale de Carbiolice, entreprise à l’origine d’une solution de biodégradation pour les plastiques PLA. Montent ensuite sur scène Arnaud Lancelot et Emeric Baracat qui présentent Cozie, leur marque de cosmétique biologique à objectif zéro déchet. Enfin, Loic Cœurjoly et Cyril Pradel cofondateurs d’Heyliot, expliquent l’intérêt de leur capteur laser qui mesure le taux de remplissage des conteneurs et bacs de collecte.
Avant que les finalistes et la salle — qui fait ses pronostics — connaissent l’entreprise lauréate de cette édition, un premier prix coup de cœur est remis à l’association Utile Ici, qui importe en France le principe hollandais de consignes dit « Retourette ». Enfin, l’entreprise gagnante de l’édition 2018 est annoncée : il s’agit de Lactips et son alternative au plastique — qui se voit remettre le prix et une dotation de 40 000 euros. À l’année prochaine !

Hashtags: 
Talents
Jury
Projets
CITEO

 


ACCELERATOR OF POSITIVE INNOVATION

Born from the combination of Eco-Emballages and Ecofolio, Citeo was created by companies to reduce the environmental impact of packaging and paper. His goal ? Combine economic and environmental performance by imagining solutions that advance recycling at the lowest cost, and by giving everyone the desire to act on a daily basis.

 

LEGAL NOTICE  •  COOKIE POLICY  •   RULES AND REGULATIONS