• Cozie, des emballages de produits cosmétiques consignés

    « Nous souhaitons devenir la référence de la cosmétique responsable en France »
    Arnaud Lancelot / co-fondateur de Cozie .

    Créée en 2017, Cozie est une marque de cosmétique écologique et responsable made-in-France. Rencontre avec Arnaud Lancelot, son co-fondateur.

    1. Pouvez-vous nous présenter l’activité de Cozie en quelques mots ?

    # Talents
    # Projets
    # CITEO

    « Nous souhaitons devenir la référence de la cosmétique responsable en France »
    Arnaud Lancelot / co-fondateur de Cozie .

    Créée en 2017, Cozie est une marque de cosmétique écologique et responsable made-in-France. Rencontre avec Arnaud Lancelot, son co-fondateur.

    1. Pouvez-vous nous présenter l’activité de Cozie en quelques mots ?

    Cozie est l’acronyme de « Cosmétique Objectif Zéro Impact Environnemental ». Notre offre de produits repose sur trois piliers : 1. Ils sont biologiques, et plus spécifiquement certifiés Nature & progrès, le label le plus strict en matière de cosmétique. 2. Ils sont made-in-France et fabriqués à partir d’ingrédients à 99 % hexagonaux. La production a lieu dans un laboratoire du Tarn-et-Garonne tandis que l’atelier de conditionnement et de reconditionnement est en Ile-de-France. Nous faisons appel à des ESAT — Établissements de soins et d’aide par le travail. Nous avons donc une politique du travail so-ciale et inclusive. 3. Enfin, ils sont « zéro déchet ». En effet, tous nos soins sont vendus dans des flacons en verre consignés et sont réutilisables à vie. Une fois vide, le flacon est récupéré en boutique puis lavé et rempli à nouveau. Nous avons lancé nos premières gammes en juin 2017 et sommes déjà commercialisés dans 292 points de vente ! Enfin, nous venons de lancer un format en vrac : nous installons des machines dans les magasins spécialisés, et les clients remplissent eux-mêmes leurs flacons en fonction de leurs besoins. Une manière d’ajouter le « zéro gaspillage » au zéro déchet.

    2. Comment votre activité s’inscrit-elle dans l’économie circulaire ? Quel est son impact environnemental ?

    Nos emballages ne sont pas en plastique mais en verre, un matériau réutilisable à vie. Nous avons fait analyser l’impact environnemental de nos produits en prenant en compte tout leur cycle de vie : même en prenant en compte le transport et le reconditionnement, le fait de réutiliser les emballages réduit l’empreinte carbon de 79 % ! En outre, nous comptons à terme rendre accessible notre circuit de consignes et de machines en vrac à d’autres marques.

    3. Quels sont les objectifs de Cozie à 5 ans ?

    Nous souhaitons devenir la référence de la cosmétique responsable en France. Nous visons un chiffre d’affaires compris entre 3 et 5 millions d’euros. Nous sommes déjà pré-sents en Belgique et en Suisse et comptons d’ici trois ans nous déployer dans toute l’Europe.

    # Talents
    # Projets
    # CITEO
  • HEYLIOT, la collecte des déchets optimisée

    « Nous espérons être leader sur l’information du déchet »
    Loïc Coeurjoly / co-fondateur de Heyliot

    La start-up bretonne, créée en novembre 2017 et installée à Saint-Jacques-de-la-Lande, propose une solution de mesure des flux et du taux de remplissage des bacs et conte-nants. Explications avec Loïc Coeurjoly, co-fondateur de Heyliot.

    # Talents
    # Projets
    # CITEO

    « Nous espérons être leader sur l’information du déchet »
    Loïc Coeurjoly / co-fondateur de Heyliot

    La start-up bretonne, créée en novembre 2017 et installée à Saint-Jacques-de-la-Lande, propose une solution de mesure des flux et du taux de remplissage des bacs et conte-nants. Explications avec Loïc Coeurjoly, co-fondateur de Heyliot.

    1. Pouvez-vous nous présenter l’activité d’Heyliot en quelques mots ?
    Notre capteur nouvelle génération, qui utilise la technologie laser, s’installe dans les bacs pour en mesurer le taux de remplissage. Nous voyons déjà deux grands usages avec des premiers clients sur ces secteurs : la presse et la gestion déchets. Dans le premier cas, il s’agit de mesurer et d’analyser la diffusion des parcs de présentoir et donc de l’optimiser au mieux, ce qui permet de réaliser des économies. Dans le second cas, le capteur permet de mesurer en direct le niveau de remplissage des contenants — notamment dans les points d’apport volontaire — et donc d’en optimiser la collecte. Notre capteur laser — qui utilise les réseaux dédiés aux objets des opérateurs Orange, Bouygues et Sigfox — présente plusieurs particularités par rapport aux versions à ultra-sons déjà existantes : il est adaptable à tout type de bac (y compris fermé), il est moins énergivore, meilleur marché et il est plus précis sur la mesure.

    2. Comment votre activité s’inscrit-elle dans l’économie circulaire ? Quel est son impact environnemental ?
    Le fait de mesurer les taux de remplissage des bacs permet concrètement d’en optimiser la gestion : réassort adapté aux besoins (dans le cas de la presse) ou ajustement des collectes et des déplacements (pour les déchets et points d’apport volontaire). Nous espérons aussi, avec cette solution, favoriser le développement de points d’apport volontaire et de filières de collecte, recyclage et valorisation. On peut penser par exemple à la collecte de jouets, d’ampoules, ou de bouchons : bref, tout ce qui gagne à être valorisé !

    3. Quels sont les objectifs d’Heyliot à 5 ans ?
    Notre ambition à deux ans est de devenir l’outil de référence de réglage de diffusion de la presse mondiale ! Et d’ici quatre ans, nous espérons bien être leader sur l’information du déchet. Notre ambition finale, une fois le réseau de capteurs en place, est d’être les témoins du « dernier kilomètre » des déchets.

    # Talents
    # Projets
    # CITEO
  • 500 projets sourcés par nos équipes, 200 candidats... Découvrez le panorama des projets candidats à la 3ème édition de Circular Challenge!

    # Talents
    # Projets
    # CITEO
  • Do Eat, finaliste du Circular Challenge 2017, était aussi présent pour faire déguster au public ses emballages comestibles.

    # Talents
    # Jury
    # Projets
    # CITEO
  • Le Hacking était aussi l'occasion de retrouver les startups des éditions précédentes. Parmi elles, CleanCup, lauréate du Circular Challenge 2017 qui a présenté sa solution à Anne Hidalgo.

    # Talents
    # Jury
    # Projets
    # CITEO
  • A l'occasion du Hacking, deux finalistes participaient au '50 Startup council' (session de pitchs de 3 minutes devant une assemblée d'investisseurs) Merci à Daphna Nissenbaum pour Tipa et à Miranda Wang pour Biocellection

    # Talents
    # Jury
    # Projets
    # CITEO
  • Retour en image sur le Hacking de l'hôtel de ville organisé le 16 mars 2018 à Paris. Merci à tous les finalistes pour leur présence et leur engagement dans l'économie circulaire. @Recycled Park @Tipa @BioCellection @Triocup

    # Talents
    # Jury
    # Projets
    # CITEO
  • Bio Cellection, vainqueur du Circular Challenge international

    Suite au vote organisé par Citeo sur les réseaux sociaux, le public a choisi la start-up américaine repéré par le Circular Challenge, Bio Cellection ! Son innovation : un procédé thermochimique capable de transformer les sacs en plastique et les petits formats d’emballages en ressources pour les industries chimiques et biologiques.

    # Talents
    # Projets
    # Vidéo
    # CITEO

    Suite au vote organisé par Citeo sur les réseaux sociaux, le public a choisi la start-up américaine repéré par le Circular Challenge, Bio Cellection ! Son innovation : un procédé thermochimique capable de transformer les sacs en plastique et les petits formats d’emballages en ressources pour les industries chimiques et biologiques.

    # Talents
    # Projets
    # Vidéo
    # CITEO
  • Circular Challenge international : faire de Paris la capitale mondiale de l’innovation grâce à l’économie circulaire

    Après le grand prix en France du Circular Challenge remis en novembre dernier, Citeo se tourne vers les start-ups étrangères pour récompenser et soutenir les plus innovantes en matière d’économie circulaire. Pour la première année, le Circular Challenge a sélectionné les projets prometteurs de 4 start-ups internationales. À l’occasion du 4ème Hacking de l’Hôtel de ville, le 16 mars dernier, Franck Gana, Chief Digital Officer de Citeo, a dévoilé le nom du 1er lauréat international : Bio Cellection.

    # Talents
    # Projets
    # Réseau
    # CITEO

    Après le grand prix en France du Circular Challenge remis en novembre dernier, Citeo se tourne vers les start-ups étrangères pour récompenser et soutenir les plus innovantes en matière d’économie circulaire. Pour la première année, le Circular Challenge a sélectionné les projets prometteurs de 4 start-ups internationales. À l’occasion du 4ème Hacking de l’Hôtel de ville, le 16 mars dernier, Franck Gana, Chief Digital Officer de Citeo, a dévoilé le nom du 1er lauréat international : Bio Cellection.

    # Talents
    # Projets
    # Réseau
    # CITEO
  • Circular Challenge - l'événement en images

    # Talents
    # Jury
    # Projets
    # Vidéo

 


ACCÉLÉRATEUR D'INNOVATIONS POSITIVES

Née du rapprochement d’Eco-Emballages et d’Ecofolio, Citeo a été créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers. Son objectif ? Conjuguer performances économique et environnementale en imaginant des solutions qui font progresser le recyclage au meilleur coût, et en donnant à chacun et à tous, l’envie d’agir au quotidien.

 

MENTIONS LÉGALES   •   RÈGLEMENT